Trolltunga-91

La Norvège est sans hésitation le pays scandinave le plus mystérieux et attirant à mes yeux ! Quand j’étais plus jeune, mon père avait fait quelques recherches sur nos origines et il s’avère que nous avons des origines scandinaves lointaines. Une simple recherche de la signification de mon patronyme m’avait rendu à l’évidence de nos origines norvégiennes et donc par conséquent viking par nos aïeux, Lett signifiant « léger » en norvégien. Il n’en fallait pas plus pour faire rêver un gamin : un peuple de marin conquérant et puissant, les fameux Vikings, des paysages à couper le souffle avec les fjords monumentaux et le saumon dont je raffole depuis mon plus jeune âge ! Je m’étais donc promis de fouler cette terre un jour. J’ai donc décidé d’y amener ma sœur pour écumer ce beau pays et rendre hommage à notre père parti dix ans plus tôt

Bergen

Première découverte sous un grand soleil de la ville de Bergen, deuxième du pays. L’ambiance y est décontractée. On rejoint le port en passant par un magnifique parc. Puis nous tombons sur le célèbre marché aux poissons qui se tient depuis le 11ème siècle. Le saumon et les produits de la mer y sont rois ! Rien à voir avec le saumon que nous trouvons en France, il est juste succulent ! Non loin de là, on arrive sur le vieux quartier médiéval de Bryggen. Les terrasses sont bondées. On se faufile dans les ruelles étroites intégralement construites en bois. Ce quartier typique est classé au Patrimoine mondial de l’Unesco. C’est très impressionnant. Puis on poursuit en direction du Floybanen, un funiculaire qui amène sur un promontoire offrant une vue spectaculaire sur la ville et le fjord ! Le décor est planté ! On récupère notre voiture de location pour filer vers Odda, d’où nous ferons une randonnée inoubliable. Les routes sont splendides et les cascades nombreuses. On kiffe !

Trolltunga, la langue du troll

Après une courte nuit, on décide de partir tôt à l’assaut du spot le plus dingue de toute la Scandinavie, la fameuse Trolltunga ou langue du Troll en français. En préparant le voyage, j’ai découvert ce site hors du commun et eu envie de gravir les 1 000 mètres de dénivelé positif et quelques 28 kilomètres aller-retour ! Un défi de taille que nous avons accompli avec ma sister. Pas peu fiers d’ailleurs. On décolle à 6 heures du matin de l’appart pour rejoindre le parking en contrebas. Au début, nous pensions être seuls au monde sur la route, puis surprise en arrivant il n’y a déjà plus que quelques places sur le second parking en contrebas (2 kilomètres de montées sans intérêt sur un chemin goudronné avec un bon dénivelé pour se mettre en jambe avant le début de la rando). Let’s go !

Mais avant cela, nous nous délestons de 50€ pour les frais de stationnement journalier, ça pique ! On constatera d’ailleurs que nous n’avons pour ainsi dire aucun pouvoir d’achat dans ce pays. Un pauvre menu McDo coûte 15€, deux sacs de courses chez Lidl plus de 50€…

Les paysages sont majestueux, vastes, un vrai sentiment de liberté. Et le soleil est toujours là. On pensait avoir froid mais finalement il fera plus de 27 degrés toute la journée ! Incroyable ici, cela ne se produit quasiment jamais dans cet endroit où il pleut sans cesse… On passe par des paysages d’alpages, puis des pierriers, enfin les premiers fjords se dessinent devant nous. On verra de la neige, de l’herbe extrêmement verte, des petites cascades avec une eau incroyablement pure. Aucun besoin d’acheter de l’eau, il suffit de remplir sa gourde. Et enfin après une marche longue et harassante, on y arrive. C’est époustouflant, le site est dingue. On fait une pause en appréciant le paysage. Puis on fait la queue comme les dizaines de personnes devant nous, et oui c’est un spot connu, la patience est de mise mais ça en vaut la peine ! Incroyable.

Stavanger

Encore une superbe route, encore de belles cascades et toujours le soleil ! On arrive bientôt à Stavanger bien fatigués il faut le dire. La randonnée de la veille nous a littéralement achevé. On arrive donc à l’hôtel et on baisse le rythme. Petite pause méritée avant d’embarquer sur un bateau pour une virée dans le Lysefjord en direction du Preikestolen (chaire du prêtre), une imposante falaise culminant à 604 mètres de hauteurs qui offre également une superbe vue sur les alentours. On ne la verra que d’en bas, une nouvelle grosse randonnée ça va pas être possible tout de suite !

Stavanger est une plus petite bourgade que Bergen mais l’ambiance est très sympa, surtout en cette période de coupe du monde. Le vieux centre est très mignon avec ces belles petites maisonnettes en bois peintes en blanc et bien fleuries. On ira également faire un petit saut aux Epées sur les rochers, un monument qui commémore une célèbre bataille entre trois rois vikings.

Oslo

Dernière étape scandinave à Oslo, capitale du pays. On s’empare du pass musée et deux d’entre eux retiennent particulièrement notre attention : l’écomusée norvégien et le musée des navires vikings. Le premier met en scène l’héritage culturel du pays et ses habitats typiques. On sera impressionnés par les belles bâtisses en bois dont certaines présentent des toits végétaux et des sculptures assez travaillées. Mais le clou du spectacle reste la Stavkirke (église en bois debout) viking datant de plus de 500 ans et remontée au sein du parc. Elle est ultra impressionnante. Elle dégage vraiment quelque chose. Bluffant de finesse pour un peuple qui me semblait si barbare. La chaire est ornée d’une superbe peinture et j’avoue que j’ignorais que ses bâtisseurs maîtrisaient cet art… Le musée des navires vikings lui aussi dégage quelque chose de particulier. On découvre ces immenses navires dans un état de conservation remarquable malgré le poids des âges et on imagine ces vaillants guerriers parcourir une bonne partie des mers du globe pour partir à la conquête de nouvelles contrées. Encore de belles prouesses avec rien ou si peu !

Et voilà, ce séjour de 5 jours a été très rapide mais à la limite, tant mieux pour nos porte-monnaies ! Quelle chance d’avoir eu le soleil avec nous pendant tout le roadtrip, on se sent privilégiés ! Les grands espaces norvégiens sont une merveille et ces marins conquérants ont laissé des traces visibles et éloquentes. Ça donne envie de revenir et pourquoi pas monter encore plus vers le Nord pour les aurores boréales… Mais un des souvenirs les plus marquant restera quand même le soleil de minuit. Se balader dans la ville et voir la nuit tomber vers 23h sans jamais tomber dans l’obscurité totale, ça fait quand même bizarre !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s