Jérusalem

Lors de notre périple au Moyen-Orient, après avoir organisé un inoubliable tour de la Jordanie et une incursion mémorable au Liban chez des amis, on avait fort envie de s’offrir une escapade au cœur de la ville sainte de Jérusalem.

Nous partons donc d’Amman en taxi avec notre chauffeur et ami Laith jusqu’à la frontière terrestre d’Allenby Bridge, à une cinquantaine de kilomètres de là. Le passage frontière entre la Jordanie et Israël est assez délicat à cet endroit et nous finirons par être autorisé à poursuivre notre route jusqu’à Jérusalem après 6 heures d’attente interminable… Mes tampons souvenirs et visas du Liban et d’Algérie auront sûrement eu un impact à ce titre, mais je relativise et me réjouis de pouvoir explorer Jérusalem que mon grand-père polonais a eu l’occasion de découvrir lors de la deuxième guerre mondiale alors qu’il était en mission. Je revois encore les photos en noir et blanc de mon grand-père Wladislaw…

Il fait chaud, très chaud et nous sommes impressionnés par les imposants remparts de la ville. On dirait une énorme forteresse. La vieille ville est entourée de plus de 4 km de remparts de près de 12 mètres de haut pour 2,5 d’épaisseur en moyenne. On emprunte la célèbre Porte de Jaffa et là, la magie opère !

Jerusalemm-3

La vielle ville est divisée en quatre quartiers : le quartier musulman, le quartier chrétien, le quartier juif et le quartier arménien. Notre visite écourtée du fait de l’attente au poste frontière ne nous donnera qu’un bref mais intense aperçu de Jérusalem ! Le brassage ethnique y est important et on retrouve des pèlerins et touristes du monde entier dans une ambiance toute particulière entre tensions territoriales et spiritualité.

Quartier musulman

On rejoint le quartier musulman en passant par la rue de la Chaîne et ses nombreux commerces aux multiples couleurs et senteurs. Une pause citronnade et falafel est la bienvenue avant de s’émerveiller devant la célèbre Esplanade des Mosquée.
Et là, c’est juste grandiose, de toute beauté, le temps s’arrête… L’Esplanade est démesurée, presque 1/6 de la vieille ville. A l’ombre des oliviers, les pèlerins déambulent de la mosquée Al-Aqsa au Dôme du Rocher, bleu et or. C’est le troisième lieu saint des musulmans après La Mecque et Médine, il fut transformé en Temple par les Croisés, et il est vénéré par les juifs, car il abriterait le Saint des saint, l’arche de la Loi.

Le Dôme du Rocher abrite le Rocher de la Fondation, endroit où, d’après la tradition musulmane, Mahomet serait arrivé de La Mecque lors d’un voyage nocturne, et d’où il serait monté au Paradis en chevauchant sa monture.
La tradition biblique y situe également le Mont Moriah, nom donné au Massif montagneux sur lequel Abraham monta avec son fils afin de l’offrir à Dieu en sacrifice.

Quartier juif

Deuxième claque avec le quartier juif. on prend un peu de hauteur et on surplombe le Mur des Lamentations. Haut lieu de la piété juive, le mur occidental est le dernier vestige du rempart qui protégeait le Temple de Salomon. Les croyants vont y prier et déposer une requête écrite sur un petit papier qu’ils enfouissent entre deux pierres. Devant le Kotel, les fidèles se divisent, les femmes à droite, les hommes à gauche.

Encore une fois, la spiritualité est omniprésente. On croisera de nombreux juifs français dont certains de Strasbourg ! On décide de prendre de retourner sur les hauteurs pour admirer le panorama et le spectacle est magique, le Mur des Lamentations en premier plan avec le Dôme du Rocher en toile de fonds !

Quartier chrétien

Dernier monument incontournable que nous souhaitons découvrir, l’Eglise du Saint-Sépulcre ! J’imagine alors mon grand-père, si loin de sa Pologne natale, qui a eu la chance d’y prier il y a plus de 70 ans de cela !

Quasi invisible au cœur de la Vieille Ville, comme imbriqué dans les maisons qui l’entourent, le lieu du martyre et de la résurrection du Christ impressionne davantage de l’Intérieur. On y accède par une vaste cour. Érigée par Constantin en 326, détruite à de multiples reprises, reconstruite par les Croisés et restaurée au 19ème siècle, la basilique draine les pèlerins du monde entier. Il s’agit d’un sanctuaire englobant selon la tradition le lieu de la crucifixion (le Golgotha), ainsi que la grotte où le corps du Christ fut déposé après sa mort (le Saint-Sépulcre ou Tombeau de Jésus). C’est là aussi qu’aurait eu lieu la Résurrection.

Enjeu symbolique fort, l’église accueille les cultes de plusieurs confessions chrétiennes. Elle est également un des sièges du patriarcat orthodoxe et arménien de Jérusalem.

Au terme de la Via Dolorosa, les pèlerins gravissent le Golgotha, se prosternent sur la pierre de l’Onction, et pénètrent ensuite dans le tombeau du Christ. L’ambiance est très impressionnante et les effluves d’encens y jouent un rôle particulier. C’est incroyable…

Après toutes ces découvertes, on fuit la foule et se réfugie sur la terrasse de l’hôtel Hashimi tenu par des Palestiniens. On s’offre ainsi le spectacle grandiose de la plus belle vue sur les toits de la Vieille Ville sainte, dominée par le coupole dorée tout en lumière du Dôme du Rocher…

Cette escapade a été de courte durée mais certainement la plus chargée en spiritualité que j’ai eu l’occasion de vivre. On se serait cru l’espace d’un instant au Centre du Monde

Peace Jéru – Salem…

Jerusalemm-82

6 réflexions sur “Palestine / Israël : une journée à Jérusalem, la ville sainte…

  1. Un grand professionnel du tourisme, qui partage son expertise avec intérêt et bienveillance…
    Des visites, des lieux et paysages connus et d’autres moins qui nous font partager ce goût de l’aventure et de la découverte d’autres cultures avec authenticité.
    Bravo dimitri

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s